JARDIN D’HIVER

Jardin d’hiver
Dessous la pierre
Le temps m’oublie
Pourtant je vis

(Parlé)
J’ai beau fermer les yeux, je vois toujours ce grand éclair
Qui t’a emmenée au bout du ciel
Et je te cherche partout, dans les étoiles, dans les miroirs
Je voudrais te voir un instant, t’apercevoir.

Je vole sans bruit tout autour de toi
Souvent tu me respires dans un parfum d’hier
Je te vois vivre mais ne me cherche pas
Je viens parfois fleurir dans ton jardin d’hiver

Silence immense
La nuit trop blanche
Jardin d’hiver
Dessous la pierre
Le temps m’oublie
Pourtant je vis

(Parlé)
Les choses ont gardé ton empreinte
Tu respires dans le vent, ton cœur bat dans les vagues
Et pourtant je voudrais te voir un instant
T’apercevoir.