LA ROUE DE SECOURS

Je n’suis même plus la roue d’secours
Je n’en suis que la rustine
Je suis l’bouche-trou des mauvais jours
L’rutabaga des temps d’famine

J’suis l’rendez-vous sans importance
Qu’on décommande le coeur léger
J’suis une andouille t’en coupes une tranche
Et tu t’mets l’reste au garde-manger

Ref.
J’suis qu’un gadget
Sans vie sans âme
On m’prend on m’jette
Sans faire de drame

J’ai comme un goût d’fruit défendu
Auquel vaut mieux pas s’habituer
Si par hazard j’suis au menu
C’est juste histoire d’s’encanailler

Ref.

Je suis le vieux microssillon
Qu’on r’ssort les soirs de nostalgie
Le souci du qu’en dira-t-on
Qu’on cache comme une sale maladie

Ref.

Je n’suis même plus la roue d’secours
Je n’en suis que la rustine
Mais je sais bien qu’c’est par amour
Qu’on veut m’éviter la routine